"Contes à Rebours", adaptation pour les Enfants

Capture decran 2017-09-01 a 10.31.20À l'occasion du 8 mars 2017, Typhaine D a créé une nouvelle version du spectacle à destination du jeune public.

 

Bilan du 8 mars 2017 de Typhaine D - interventions et spectacle -

Salon de l’Éducation à l’Égalité de la Mairie de Paris Au Centre Maurice Noguès, Paris 14ème

L’évènement du Salon de l’Égalité organisé par les membres du Service Egalité, Intégration, Inclusion de la Marie de Paris, à l’occasion de la journée internationale de luttes pour les Droits des Femmes, le 8 mars 2017, a été un moment passionnant, complet, pensé et réalisé avec cohérence et efficacité.

Dès le matin, je suis intervenue aux côtés de la sociologue Sylvie Cromer dans un atelier professionnel avec des bibliothécaires des écoles primaires de la Ville de Paris. Ce moment enrichissant d’échanges a été l’occasion de les encourager à d’avantage repérer le sexisme dans la littérature jeunesse, et à se procurer des ouvrages qui proposent aux enfants de meilleures représentations des filles et des femmes, dans des rôles principaux, variés et valorisants. J’ai pour ma part partagé ce qu’a été ma démarche en tant qu’autrice ayant travaillé sur une réécriture féministe des contes de fées, ainsi que sur l’élaboration d’un langage démasculinisé, notamment dans ma pièce « Contes à Rebours », dont la représentation était prévue quelques heures plus tard : cette matinée a été une très bonne introduction au programme de l’après-midi, et les Bécédistes sont visiblement ressorti-e-s de cet atelier enthousiasmé-e-s et motivé-e-s pour poursuivre ce travail autour de l’égalité filles-garçons.

Puis, en début d’après-midi, j’ai animé deux ateliers pour des groupes d’une douzaine d’enfants, afin d’échanger avec elles et eux sur les contes omniprésents dans leurs imaginaires et leurs représentations, ainsi que sur l’élaboration collective de contes anti-sexistes. Deux Bécédistes rencontrées lors de l’intervention du matin sont alors sont venues avec les groupes d’enfants de primaire qu’elles encadraient. Les enfants ont été très réactive-f-s, créative-f-s, réceptive-f-s. Elles et ils ont fait preuve d’une créativité débordante sur ce sujet qui les touchaient et les mobilisaient fortement. Ces échanges joyeux et enthousiasmants ont donné l’envie de poursuivre ce travail de conscientisation à l’égalité filles- garçons avec elles et eux d’une manière ou d’une autre dans l’avenir (via des ateliers d’écriture, des ateliers théâtre, conte, ou autres possibilités de plus longs termes, évoquées aussi bien avec les élèves qu’avec leurs Bécédistes ou encore Béatrice-Sarah Pèpe, suite à cette journée).

Enfin, j’ai joué ma pièce de théâtre « Contes à Rebours », dans laquelle je propose une réécriture égalitaire des contes de fées, dans une version spécialement adaptée aux enfants à partir de 8 ans. Depuis 4 ans que tourne ce spectacle, c’était la première fois que je m’adressais à un public si jeune, et cela a nécessité un travail d’adaptation des textes et de l’interprétation, également la création d’un tout nouveau personnage spécialement pour l’occasion, dans le but de donner des outils de prévention des maltraitances aux enfants, ainsi que de bonnes pratiques d’accompagnement aux professionnel-le-s de l’éducation présent-e-s, en me basant sur les recommandations du Collectif Féministe Contre le Viol, dont je suis les formations par ailleurs.

Dans la salle, j’ai retrouvé entre autres les Bécédistes rencontré-e-s en matinée, ainsi que les groupes d’enfants des ateliers du début d’après-midi, qui avaient ainsi bénéficié d’une introduction très bienvenue au spectacle.
Pendant la cinquantaine de minutes qu’a duré la représentation, la centaine d’enfants présent-e-s a été un public attentif, captivé, réactif. Elles et ils ont rit, chanté, ont répondu avec enthousiasme aux parties interactives du spectacle, ont pu exprimer diverses émotions au fil de la représentation. Cela a été très émouvant à vivre pour moi aussi. À l’issu de la représentation, j’ai pu échanger avec les enfants comme avec les professionnel-le-s qui les accompagnaient et les organisatrices de l’évènement. Ces personnes m’ont fait de formidables et précieux retours, et m’ont confortées dans l’envie de renouveler cette expérience dans l’avenir, auprès des jeunes comme des professionnel-le-s de l’éducation.

J’ai été très heureuse de ce partenariat avec les équipes de la Mairie de Paris. Ce Salon de l’Éducation à l’Égalité a été une réussite, et une formidable expérience, qui laissera de belles traces dans les mémoires. 

À la une

"Contes à Rebours" : le spectacle

Prochaines dates à Paris puis Caen les 10 et 21 novembre !

 

Conférence à la Fête de l'Huma
Conférence à la Fête de l'Huma

Typhaine D interviendra lors de la table ronde "Convergence des Luttes" dim 17 septembre à la Fête de l'Humanité

Nouvelle vidéo de Typhaine D
Nouvelle vidéo de Typhaine D

Interviewée lors de la conférence Égalité Femmes-hommes du département du Val-de-Marne

"Contes à Rebours" : le livre

À commander en ligne, en format papier ou numérique, ou bien à retrouver en librairie à Paris !

Coaching
Coaching

Typhaine D développe depuis 3 ans son activité de formations en développement personnel, estime de soi, assurance dans la prise de parole notamment en milieu professionnel : séances particulières et cours collectifs en entreprises, en associations, etc.

"Contes à Rebours", adaptation pour les Enfants

À l'occasion du 8 mars 2017, Typhaine D a créé une nouvelle version du spectacle à destination du jeune public.

Opinion d'une Femme sur les Femmes - Fanny Raoul
Opinion d'une Femme sur les Femmes - Fanny Raoul

Un manifeste écrit en 1801 par une femme du peuple. Une parole féministe courageuse qui ressurgit pour nous parvenir.
Plus d'informations ici sur le spectacle de Typhaine D.

Book de Typhaine D par JWhy
Book de Typhaine D par JWhy

Retrouvez le nouveau book de Typhaine D !

25 novembre : les Personnages se mobilisent
25 novembre : les Personnages se mobilisent

Campagne du 25 novembre, chaque jour : une Héroïne, une image, un message contre les violences

1962 abonnéEs sur Twitter